fbpx

Ni juge, ni soumise

Date de sortie 21 février 2018 (1h 39min)
De Jean Libon, Yves Hinant
Avec acteurs inconnus
Genre Documentaire
Nationalités Français, Belge

SYNOPSIS ET DÉTAILS

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Pendant trois ans, Yves Hinant et Jean Libon, les deux rĂ©alisateurs ont suivi le quotidien d’Anne Gruwez, une juge d’instruction bruxelloise sans langue de bois et Ă  la personnalitĂ© loufoque. Dès les premières minutes, la juge est prĂ©sentĂ©e comme une femme franche sans tabou qui n’a pas froid aux yeux. Elle possède un humour particulier mĂ©langeant Ă  la fois sarcasme et premier degrĂ©. Le spectateur pourrait croire qu’Anne Gruwez n’a pas les connaissances nĂ©cessaires pour ĂŞtre juge. Or, celle-ci sait très bien ce qu’elle fait ! Toujours Ă  l’Ă©coute de ses « clients », elle leur prodigue de très bons conseils et inspire le respect. Bien que son franc-parler puisse en surprendre plus d’un, celui-ci est efficace face Ă  ces criminels. Durant ces trois annĂ©es de tournage, le spectateur suit la juge dans une affaire classĂ©e, rouverte pour faute de preuves ainsi qu’à plusieurs entretiens surrĂ©alistes qui trament le quotidien de la juge d’instruction. Du vĂ©ritable Striptease.